5 conseils pour bien rédiger son mémoire

Le mémoire est l’épreuve ultime de tous les étudiants, boss final des études. Vous avez épluché les articles et ouvrages de référence, défini un plan d’attaque et organisé votre calendrier : vous pouvez maintenant vous mettre à la rédaction !

Voici 5 précieux conseils pour vous permettre de valider votre dernière année en toute sérénité.

Trouver un endroit calme pour travailler

La bibliothèque va devenir votre nouveau QG : pour consulter des livres bien sûr mais aussi pendant toute la phase de rédaction.

Vous y serez au calme, dans une atmosphère studieuse et entouré de personnes dans le même cas que vous.

Pour trouver une bibliothèque ouverte, il vous suffit de télécharger Affluences et la plus proche de vous apparaîtra en premier dans l’application !

Voici une sélection de bibliothèques si vous êtes étudiant en sciences humaines et sociales ainsi qu’une sélection pour les étudiants en techniques et sciences appliquées.

Définir des grilles d’entretien

Lorsque vous allez interroger des personnes pour votre mémoire, n’arrivez pas les mains dans les poches.

Pour obtenir des résultats exploitables, il faut que chaque personne interrogée suive le même processus. Pour cela, vous pouvez préparer une liste de questions en fonction des grandes idées de votre plan sans orienter l’interrogé dans ses réponses.

Organiser la bibliographie

La bibliographie va être la colonne vertébrale de votre dissertation, il faut donc qu’elle soit organisée de façon logique dès le départ.

N’hésitez pas à demander à votre directeur de recherche ce qui lui semble le plus logique pour votre sujet : organisation par thème, type de source ou par date.

Pour vous aider, il existe un logiciel appelé Zotero qui peut vous aider à trier vos sources et à harmoniser votre bibliographie et notes de bas de page.

Relire son mémoire

Lors de la rédaction, il est difficile de trouver la bonne formule du premier coup. On couche les idées sur le papier et l’enchaînement n’est pas fluide. Il ne faut surtout pas oublier de se relire plusieurs fois. Attention, cette étape peut prendre du temps donc prévoyez au moins deux semaines avant le rendu.

Le petit plus : Scribbr aide les étudiants en corrigeant et relisant leur mémoire avant la remise finale (orthographe, grammaire, conjugaison, syntaxe et ponctuation). Le relecteur offre aussi des conseils personnalisés sur le contenu et le style de rédaction de l’étudiant. Ils offrent également un service anti-plagiat, avec un logiciel qui scanne le document et détecte les parties plagiées pour éviter de se faire bloquer sur la ligne d’arrivée.

Préparer la soutenance

Une fois le mémoire rendu, il vous reste l’oral de la soutenance qui n’est pas à négliger.

Généralement, l’oral dure entre 20 et 30 minutes, une moitié pour la présentation de vos recherches et l’autre pour les questions du jury. Ne répétez pas ce que vous avez écrit dans votre mémoire mais essayez plutôt de présenter votre réflexion et ce qui vous a permis de passer de la problématique initiale à vos conclusions.

Idéalement, vous pouvez aussi montrer des axes d’ouverture sur votre sujet.

 

A lire aussi :

Quelques conseils pour bien préparer la rentrée.

 

Bien choisir sa bibliothèque lorsqu’on est étudiant en Sciences Humaines et Sociales

(C) Wikimedia Commons CC BY-SA 3.0

La rentrée arrive et amène avec elle joies, nouvelles rencontres et surtout travail! Il est grand temps de se remettre à étudier, à apprendre/ approfondir ses cours et pour cela rien de telle qu’une bibliothèque spécialisé dans son domaine d’étude pour  commencer l’année de manière productive.

En premier lieu la bibliothèque de votre école/université possède évidement nombre de ressources adaptées à votre formation. Elle est souvent spécialisée dans votre domaine d’études et saura vous fournir un support adéquate à celui demandé pour vos cours. Le catalogue en ligne de celle-ci vous permettra de vérifier si la bibliothèque en dispose bien et sa disponibilité. 

Notez qu’en cas d’absence du document qui vous intéresse vous avez deux possibilités :

  • Le SUDOC – un catalogue collectif alimenté par l’ensemble des bibliothèques universitaires et qui comprend plus de 12 millions de notices (tout document confondu).  L’onglet « où trouver ce document? » vous permettra de savoir dans quelle bibliothèques le trouver et si vous pouvez demander un prêt entre bibliothèques (PEB) pour le consulter.
  • Le CCFr – catalogue collectif de France- il vous permettra de localisera votre document parmi les bibliothèques universitaires, municipales, certaines privées et bien sur la bibliothèque nationale. 

Les bibliothèques universitaires ne sont pas les seules à posséder les ouvrages qui vous seront nécessaires. La bibliothèque nationale de France compte évidement un fond dans chaque spécialité, mais elle n’est pas la seule voici quelques exemples classés par spécialité :

Bibliothèques en Sciences Humaines et Sociales (c) Affluences

Etudiant en psycho, philo ou théologie?

Etudiant en histoire de l’art?

  • L’INHA, l’institut nationale d’histoire de l’art à Paris. Entrée gratuite sur inscription.
  • La fondation Custodia, à Paris, est une fondation d’art néerlandaise qui possède une bibliothèques bien  Entrée gratuite sur inscription.
  • Le centre allemand de l’histoire de l’art de Paris, dédié à l’histoire de l’art et à la culture allemande. Entrée gratuite sur inscription. 
  • La bibliothèque Forney à Paris. Pour y accéder il vous suffit d’avoir la carte des bibliothèques spécialisées de Paris, qui est gratuite. 
  • La BPI, bibliothèque du centre Pompidou à Paris, qui possède un fond important sur l’art contemporain. Accès libre et gratuit.
  • La bibliothèque du Musée Grobet à Marseille, qui possède un fond important dédié aux arts décorations. Entrée sur rendez-vous [actuellement fermée pour rénovation].

Etudiant en histoire-géo?

  • La bibliothèque Marguerite Durand à Paris,  dédiée principalement à l’histoire des femmes, du féminisme et du genre. Pour y accéder il vous suffit d’avoir la carte des bibliothèques spécialisées de la ville de Paris. 
  • La Médiathèque Abdelmalek Sayad du musée de l’histoire de l’immigration à Paris. Vous y trouverez des fond concernant l’histoire, la mémoire et la culture de l’immigration de la France du XIXe à nos jours. Entrée libre et gratuite. 
  • La bibliothèque Carnegie à Reims, bibliothèque municipale dont le fond comprend de nombreux livres anciens, collection d’iconographie. Entrée libre (réservation pour la consultation de certains manuscrits) et gratuite.
  • Le centre de documentation de l’agence d’urbanisme Bordeaux métropole Aquitaine à Bordeaux, qui propose de nombreux ouvrages consacrés à l’aménagement du territoire, l’architecture, l’environnement, la démographie…etc. Entrée libre.

Étudiant en administration, économie-gestion?

  • La bibliothèque de l’hôtel de ville (ancienne bibliothèque administrative) à Paris, dédiée notamment aux sciences sociales et juridiques. Pour y accéder il vous faut la carte des bibliothèques de la ville de Paris. 
  • La bibliothèque de l’INSEE, l’institut national de la statistique et des études économiques. à Paris.  Entrée libre et gratuite. 
  • La bibliothèque du musée social CEDIAS (Centre d’études, de documentation, d’information et d’action sociales) à Paris. Entrée libre et payante – à la journée, pour 5 entrées ou à l’année, informations ici.

Etudiant en lettres et langues?

Etudiant en art?

Attention : il ne s’agit pas d’une liste exhaustive de l’ensemble des bibliothèques spécialisées en Sciences Humaines et Sociales, si vous en connaissez d’autres n’hésitez pas à les signaler en commentaire.