5 conseils pour bien rédiger son mémoire

Le mémoire est l’épreuve ultime de tous les étudiants, boss final des études. Vous avez épluché les articles et ouvrages de référence, défini un plan d’attaque et organisé votre calendrier : vous pouvez maintenant vous mettre à la rédaction !

Voici 5 précieux conseils pour vous permettre de valider votre dernière année en toute sérénité.

Trouver un endroit calme pour travailler

La bibliothèque va devenir votre nouveau QG : pour consulter des livres bien sûr mais aussi pendant toute la phase de rédaction.

Vous y serez au calme, dans une atmosphère studieuse et entouré de personnes dans le même cas que vous.

Pour trouver une bibliothèque ouverte, il vous suffit de télécharger Affluences et la plus proche de vous apparaîtra en premier dans l’application !

Voici une sélection de bibliothèques si vous êtes étudiant en sciences humaines et sociales ainsi qu’une sélection pour les étudiants en techniques et sciences appliquées.

Définir des grilles d’entretien

Lorsque vous allez interroger des personnes pour votre mémoire, n’arrivez pas les mains dans les poches.

Pour obtenir des résultats exploitables, il faut que chaque personne interrogée suive le même processus. Pour cela, vous pouvez préparer une liste de questions en fonction des grandes idées de votre plan sans orienter l’interrogé dans ses réponses.

Organiser la bibliographie

La bibliographie va être la colonne vertébrale de votre dissertation, il faut donc qu’elle soit organisée de façon logique dès le départ.

N’hésitez pas à demander à votre directeur de recherche ce qui lui semble le plus logique pour votre sujet : organisation par thème, type de source ou par date.

Pour vous aider, il existe un logiciel appelé Zotero qui peut vous aider à trier vos sources et à harmoniser votre bibliographie et notes de bas de page.

Relire son mémoire

Lors de la rédaction, il est difficile de trouver la bonne formule du premier coup. On couche les idées sur le papier et l’enchaînement n’est pas fluide. Il ne faut surtout pas oublier de se relire plusieurs fois. Attention, cette étape peut prendre du temps donc prévoyez au moins deux semaines avant le rendu.

Le petit plus : Scribbr aide les étudiants en corrigeant et relisant leur mémoire avant la remise finale (orthographe, grammaire, conjugaison, syntaxe et ponctuation). Le relecteur offre aussi des conseils personnalisés sur le contenu et le style de rédaction de l’étudiant. Ils offrent également un service anti-plagiat, avec un logiciel qui scanne le document et détecte les parties plagiées pour éviter de se faire bloquer sur la ligne d’arrivée.

Préparer la soutenance

Une fois le mémoire rendu, il vous reste l’oral de la soutenance qui n’est pas à négliger.

Généralement, l’oral dure entre 20 et 30 minutes, une moitié pour la présentation de vos recherches et l’autre pour les questions du jury. Ne répétez pas ce que vous avez écrit dans votre mémoire mais essayez plutôt de présenter votre réflexion et ce qui vous a permis de passer de la problématique initiale à vos conclusions.

Idéalement, vous pouvez aussi montrer des axes d’ouverture sur votre sujet.

 

A lire aussi :

Quelques conseils pour bien préparer la rentrée.